*function disableselect(e){ *return false *} *function reEnable(){ *return true *} *document.onselectstart=new Function ("return false") *document.oncontextmenu=new Function ("return false") *if (window.sidebar){ *document.onmousedown=disableselect *document.onclick=reEnable *}

Théatre, cinéma, concerts

Saint Paul Trois Chateaux le 25 avril 2015 - Théatre

Le Placard - Pièce de théâtre de Francis Veber avec Elie Semoun

Cette pièce se jouera le samedi 25 avril 2015 à 20 h 30 à la Salle Fontaine de Saint Paul Trois Chateaux.

Adaptée pour le théâtre par Francis Veber lui-même, cette fable grinçante voit Elie Semoun endosser pour la première fois le costume de François Pignon.

"François Pignon, un homme au costume sombre et à l’allure discrète, est comptable dans une usine de caoutchouc, dont le secteur privilégié est le préservatif. Sur le point d’être licencié, il propage la rumeur selon laquelle il est homosexuel. Suite à ce faux coming-out, les cadres de la direction décident de garder Pignon pour des raisons politiquement correctes. Dès lors, celui-ci va occuper une place à part dans l’entreprise et le regard de ses collègues va peu à peu changer…"

Dans les rôles principaux : Elie Semoun, Laurent Gamelon, Philippe Magnan, Zoé Félix, François Levantal, Laurent Paolini, Marie Facundo

Tarifs : 45 € - 40 € et 20 €

Pensez à réserver vos places en mairie au Guichet Unique : 04 75 96 78 78 ou sur www.ville-saintpaultroischat… (espace billetterie)

St Paul Trois Chateaux, Concert le 25 mai 2015

Concert Stacey KENT - Salle Fontaine à St Paul Trois Chateaux

 

Samedi 22 mai à 20 h 30

Durée : 1 h 30

« La voix de Stacey Kent ne côtoie pas le sublime. Elle en est beaucoup plus proche que ça. Le fruit de 15 années de travail sur le diamant brut que la chanteuse nominée aux Grammy Award travaille avec le même entêtement perfectionniste qu’elle déploie (…). » De lumière, justement, il en est question dans le nouvel album qu’elle a sorti chez Parlophone Music France (anciennement EMI Music France). Intitulé « The Changing Lights », ce nouvel opus dédié à l’amour de Stacey Kent pour la musique brésilienne est l’occasion d’interroger justement la chanteuse et musicienne sur ses obsessions. (Le Nouvel observateur)

Ce spectacle est proposé par la ville de Saint-Paul-Trois-Châteaux

Tarifs 35 €

Pass’culture, CE, groupes mini. 10 personnes : 30 €

Tarif -18 ans : 20 €

Grignan, theatre du 26 juin au 22 aout 2015

Theatre 'Quand le diable s'en mele', fetes nocturnes à Grignan

 

Du 26 juin au 26 aout 2015

 

QUAND LE DIABLE S'EN MÊLE 

 

d’après trois pièces de Georges Feydeau 
Léonie est en avance, Feu la mère de madame, On purge bébé

 

Adaptation et mise en scène : Didier Bezace

 

Sur l’invitation du Département de la Drôme, Didier Bezace investit cet été la cour du château de Grignan. Il y monte sous les étoiles trois courtes pièces de Feydeau : Léonie est en avance, Feu la mère de madame, On purge bébé. Une chronique fragmentaire joyeuse et cruelle de l’anarchie conjugale, promettant des soirées d’été placées sous le signe de la magie et du rire.

 

Pas de portes qui claquent, de canapés ni de boudoirs, simplement un grand tréteau nocturne sur lequel se jouent et se rejouent les variations cruelles et drolatiques de la vie maritale. Pour affoler les esprits et les corps, Feydeau se déguise et entre dans le jeu sous les traits de différents personnages. Une farce magique où les couples ont quitté l’Eden depuis longtemps ; ils sont au purgatoire, et du purgatoire à l’enfer, il n’y a qu’un pas… quand le diable s’en mêle.
 

 

« Au-delà du rire, qu’est-ce qui fait de Georges Feydeau un dramaturge si populaire ? Sans doute la part d’humanité ordinaire qu’il met en jeu dans son oeuvre et plus particulièrement dans les courtes pièces en un acte qu’il a écrites entre 1908 et 1916.

 

Il construit avec un sens aigu du banal et de l’extraordinaire des fables implacables où l’homme et la femme sont jetés comme des boules sur un tapis, s’entrechoquant et rebondissant l’une sur l’autre dans une sorte de mouvement perpétuel. Rien ne les sépare, tout les éloigne, ils sont unis jusqu’à l’épuisement, solitaires à deux, ennemis et amoureux.

 

À la virtuosité des rebondissements, des quiproquos et autres brillants artifices du vaudeville qui le rendirent célèbre, il substitue une autre mécanique plus intime fondée sur le jeu des ambitions déçues, des intimes renoncements, et tous les ingrédients explosifs de la marmite conjugale mais il ne renonce pas à son génie de l’intrusion : à chacune des étapes de la marche forcée à laquelle il condamne les couples qu’il met en scène, il laisse au hasard le soin d’exacerber leur crise, s’amuse et nous amuse, de cette nouvelle forme de destin sans noblesse, ni grandeur, qui est l’apanage de nos vies modernes. Sans volonté de fabriquer du sens, simplement pour le plaisir d’une énergie théâtrale consacrée à se venger de la vie. » Didier Bezace
 

 

  • Distribution 
    Alexandre Aubry, Thierry Gibault, Ged Marlon, Clotilde Mollet, Océane Mozas, Lisa Schuster, Luc Tremblais.​
     
Equipe artistique 
Scénographie : Jean Haas / Collaboratrice artistique : Dyssia Loubatière / Lumières : Dominique Fortin / Costumes : Cidalia da Costa / Maquillage, coiffure : Cécile Kretschmar.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !