*function disableselect(e){ *return false *} *function reEnable(){ *return true *} *document.onselectstart=new Function ("return false") *document.oncontextmenu=new Function ("return false") *if (window.sidebar){ *document.onmousedown=disableselect *document.onclick=reEnable *}

Dijon

La Bourgogne, une Gastronomie riche et diversifiée : pain d’épices, cassis, moutarde, bœuf charolais, ail des ours, escargots, écrevisses, et le vin à la réputation mondiale.
Dijon,  surnommée la « ville aux cents clochés » par François 1er.
A la fin du moyenne âge, Dijon devient  le fief des grands ducs de bourgogne

L’hôtel de Vogüé, recouvert des fameuses tuiles vernissées qui sont en fait émaillées avec des couleurs, hôtel en pierre rose de bourgogne

 

Le Palais des Ducs et la Tour Philippe Le Bon

Le Palais des Ducs, construction à cheval sur plusieurs siècles, dont les façades datent du XVIIIème siècle
La Tour Philippe Le Bon surplombe la ville du haut de ses 46 mètres date du XVème siècle

Arpenter la vieille ville, c’est faire un voyage dans le temps, à l’époque des maisons à colombage, ruelles pavés, maisons bourgeoises, hôtels particuliers

La maison Millière

La maison Millière avec ses pans de bois, ses vitraux typiques des constructions médiévales, son chat sur le toit…

La plus vieille maison de Dijon, du nom du marchand pour laquelle elle a été construite au début du XVème siècle. Quasiment restée en l’état, seules quelques briques ont été rajoutées au début du XXème siècle.

le rendez-vous des superstitieux : la Chouette

Sur les murs, sur le côté de la Cathédrale Notre Dame, le rendez vous des superstitieux (l’un des endroits les plus visités de Dijon) : au début, une salamandre, vous faites un vœux en passant devant, ensuite vous caressez la chouette avec votre main gauche, pour que votre vœux soit exaucé.Et surtout, vous ne vous retournez pas pour que la salamandre ne pique pas votre vœux, et vous continuez à marcher, comme ça, votre vœux sera exaucé.

La cathédrale Notre Dame,

La cathédrale Notre Dame, chef d’œuvre de l’art gothique bourguignon ; tout en haut, au sommet, le jacquemart, personnage cher au dijonnais, indique les heures en sonnant la cloche. Façade décorée de 51 gargouilles, qui sont sensés représentés les vices, notamment la gourmandise, car à Dijon, on mange bien et on se régale !

Son patrimoine culinaire vaut le détour… En allant vers le marché,

faites une halte dans une épicerie pittoresque (si vous êtes gourmets, vous y trouverez toutes les spécialités de Bourgogne, mais également espagnoles). Cette épicerie lilliputienne est située dans le plus petit immeuble de France, de 3 étages, sur 1m80 de large !
Les impressionnantes halls dessinés par Gustave Eiffel, structures de verre et de fers, qui abrite des étales, est envahi les jours de marché par les petits producteurs locaux.

Le canal de Bourgogne...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !